J’ai reçu pas mal de mails me demandant mon avis sur l’épilation laser après plusieurs mois d’arrêt des séances.

J’ai eu au total 6 séances sur les zones des aisselles et du maillot. La dernière séance a eu lieu il y a environ 1 an et demi. Je pense donc qu’effectivement, un petit bilan s’impose.

J’avais eu recours à l’épilation laser parce que je trouve que j’ai une pilosité bien trop abondante à mon goût. J’utilisais jusqu’alors d’autres méthodes d’épilation : cire chaude, cire froide, rasoir, épilateur et j’avais toujours le même problème de poils incarnés au niveau du maillot. C’était plus que moche et souvent douloureux. J’avais beau gommer, hydrater, désinfecter, rien n’y faisait. J’avais toujours de gros boutons rouges et blancs. Bref, vraiment pas top. Pour les aisselles, je n’avais pas de souci particulier mais l’idée d’avoir une zone épilée proprement de façon permanente était plutôt agréable.

Alors aujourd’hui, 1 an et demi après, je dois dire que je suis dans l’ensemble plus que satisfaite. Au niveau du maillot, plus aucun problème de poils incarnés. La zone d’implantation des poils a été vraiment réduite et quand je rase ceux qui repoussent en bordure, ça tient facilement un mois sans retouche. On ne voit même pas de petits poils noirs et drus comme après un rasage classique.

Au niveau des aisselles, les poils repoussent plus rapidement que sur le maillot. En même temps, c’est normal, vu que le laser est efficace sur les poils épais et foncés. Ceux des aisselles étaient plus clairs et plus fins donc le traitement a un peu moins bien pris sur eux. Je le savais et je ne suis donc pas déçue. En gros, si je ne me rase pas, ça fait un petit duvet de poils châtains. Comme ils sont fins et clairsemés, ça fait un effet d’ombre mais ça reste globalement net si on ne vient pas mettre son nez juste dessus.

Donc si c’était à refaire, je le referai sans hésiter. Je pense même refaire 1 ou 2 séances d’entretien cet hiver (puisque le laser fonctionne mieux sur une peau claire quand il y a un contraste plus important entre la couleur de la peau et celle des poils).

Le centre laser du Marais s’apparente davantage à un centre esthétique qu’à un cabinet médical, clairement. Les filles qui m’ont fait les séances étaient des esthéticiennes, pas des dermatos. Or, je sais qu’aujourd’hui la règlementation est en train de se renforcer et que les contrôles des centres laser se durcissent. Sur le fond, je pense que c’est une bonne chose d’encadrer la pratique, le laser étant quand même potentiellement dangereux. Par contre, j’espère que ça ne va pas conduire à une augmentation des tarifs pratiqués si on réserve l’épilation laser aux seuls médecins.

Si je dois refaire quelques séances, j’essayerai de contacter le centre laser d’Amiens pour éviter de retourner sur Paris uniquement pour ça. A voir après en fonction des tarifs.

Bref, pour résumer mon expérience, si vous pouvez le faire, clairement, ça vaut le coup mais n’espérez pas une épilation totale et définitive à 100%. Des poils finiront par réapparaître un jour ou l’autre mais ce sera sans commune mesure avec ce que vous aviez pu connaître avant et je pense qu’ensuite, avec une à 2 séances d’entretien par an, on doit être tranquille.