Mon obsession pour mes sandales rouges était une véritable obsession puisqu’elle n’a pas été remplacée par une autre idée fixe. Non. Mon obsession ne s’est calmée que lorsque je les ai enfin trouvées ! Mes ‘tites chaussures rouges de l’été !

Vendredi dernier, j’avais programmé une journée shopping. La première depuis de très longs mois ! Mais là, ce n’était plus possible : mon régime touche à sa fin et il était plus que temps de renouveler ma garde robe estivale puisque cela faisait environ 3 ans que je passais mes étés en vêtements de grossesse vu que j’étais enceinte ou encore allaitante.

N’ayant pas un budget illimité (snif…), j’avais organisé et planifié ma recherche. Il me fallait un jean, une marinière, un short ou un bermuda et des accessoires (ceintures et chaussures). Quelques jours avant la grande date, j’avais reçu mon chèque cadeau fidélité Etam (chic chic !) et un petit catalogue avec les looks de l’été. Je l’avais feuilleté distraitement jusqu’à ce que mes yeux soient attirés vers une teinte rouge très soutenue là, en bas de la page. Mais que vois-je ?! Une paire de sandales rouges avec talons !!! Aaaaaaaah ! Je les veux !!!! Là, tout de suite, là, maintenant ! Une fois la première crise passée, j’ai listé les points positifs :

1)      Mes chaussures de rêve existent

2)      Elles sont dans mes moyens

3)      J’ai 2 magasins Etam donc 2 fois plus de chance de les trouver et d’avoir une paire à ma taille

4)      J’ai un chèque cadeau dans cette boutique

Bref, tout était réuni pour que la rencontre soit belle.

Vendredi matin, bien sûr, la première boutique où j’ai dirigé mes pas, ce fut Etam. Je ne cherchais qu’une chose bien sûr. Heureusement, vu leur couleur, je ne pouvais pas les rater. Elles étaient là, sur une étagère. Premier coup de flippe : il n’y a que 3 paires, gloups, pourvu qu’il y ait ma pointure ! Je farfouille vite. Un 38, ouf, vite, je prends et je file essayer. Et là, 2ème coup de flippe : le 38 est trop grand ! J’ai maigris des pieds aussi ou quoi ? Horreur ! Malheur ! Je retourne dans le rayon, prête à m’écrouler en larmes dans les bras d’une vendeuse pour la supplier d’en commander en 37 quand j’avise que sournoisement, il y a d’autres paires planquées sur une étagère au ras du sol sous des pantalons. Je deviens fébrile, j’ai des palpitations. Vite, y a-t-il une pointure 37 ? Oui ? Oui !!!!!! Enfin je les ai, je les tiens ! Je retourne les essayer même si de façon complètement stupide et irraisonnée, je me dis que je les prendrai quand bien même elles ne m’iraient pas. Coup de bol, elles me vont.

Je me regarde dans la glace et je contemple la nouvelle femme que je suis devenue grâce à ces chaussures. Et là, je vous entends ricaner mais pour le coup, il y a quand même du vrai dans ce que je dis. Avec ces chaussures, j’ose montrer une part de moi que je n’assumais pas forcément il y a quelque mois. Donc ok, je ne suis pas plus intelligente, pas plus jeune, pas plus légère mais déjà plus en accord avec moi-même et c’est pas rien. Avec ces chaussures rouges, je fais un premier pas dans ma nouvelle vie.

Ca fait donc une semaine que ces petits trésors sont à la maison. Contre toute attente, mon mari aime bien ! Pour le moment, la météo capricieuse ne m’a pas encore permise de parader avec je sais que ce jour approche et je n’en suis que plus impatiente !

Allez, je vous les montre !

DSCF0179

Elles sont bêêêêêlllllllleeeeesssss hein ?