Depuis que les émissions de relooking passent à la télé, j’adore ça. Quelle femme ne rêverait pas d’être transformée en princesse par une fille super sympa qui répète tout le temps « ma chérie, ma chérie ! » ?

En octobre dernier, on avait offert un relooking coiffure et maquillage à ma meilleure amie qui n’avait pas le moral suite à une rupture. J’ai assisté à sa séance et ça m’avait assez plu et j’avais mis dans un coin de ma tête de me faire offrir ça pour mes 30 ans. Et puis comme on n’est jamais mieux servie que par soi-même, je me suis dis que ce serait pas mal de commencer la démarche avant ce fameux cap, histoire de le passer plus en douceur. En plus, le moment va bientôt arriver où je devrai renouveler quelque peu mon dressing donc il faut sauter sur l’occasion.

Grâce à un jeu organisé par Special K l’année dernière, j’avais reçu des coupons pour une activité relooking/coaching sportif ou bien-être au choix. J’ai donc regardé les partenaires retenus pour cette opération. Bon forcément dans mon coin, il n’y avait rien. Heureusement que Paris n’est pas loin hein !

J’ai passé en revue les différentes prestations que les agences proposaient, je suis allée voir leurs sites internet et je me suis arrêtée sur Inella Relooking qui me semblait vraiment correspondre à ce que je cherchais.

J’ai contacté Malika qui s’est montrée vraiment charmante et rendez-vous fut pris pour la fin de semaine (super réactivité en plus !) pour réaliser un test de colorimétrie et une étude morphologique.

Le jour J, Malika s’est donc présentée et tout de suite, je peux vous dire qu’elle est crédible. Le genre de fille sur laquelle on se retourne dans la rue pour détailler son look et à qui on aimerait bien demander ses bonnes adresses de shopping. Elle me présente l’organisation des 2 heures que nous allons passer ensemble puis s’attaque donc au test couleurs.

Je pense que vous connaissez le principe mais dans le doute, je refais juste un petit topo. Il s’agit en fait de déterminer les couleurs qui nous mettent en valeurs en drapant au niveau du cou divers tissus de différentes teintes : des verts, des bleus, des rouges, des roses, des jaunes, du doré, de l’argenté… Cela permet de voir si on correspond davantage aux tons chauds et dorés ou aux tons froids et argentés.

Le test commence avec les tissus argenté et doré. Je dois bien avouer que sur le coup, ça ne me paraît pas vraiment évident. En plus, il ne faut pas tronquer l’exercice en fonction de ce qu’on aime ou n’aime pas comme tonalité, là n’est pas la question. Malika me demande de me concentrer sur l’éclat de ma peau, la mise en valeur de mes traits ou au contraire l’accentuation de mes défauts en fonction des différentes couleurs. Au fur et à mesure, l’œil s’habitue et les différences se font plus flagrantes. Je commence à remarquer qu’effectivement, mon teint est plus lumineux et mes traits plus jolis avec un tissu rose ou bleu qu’avec un tissu vert ou saumon.

Après avoir essayé l’ensemble des couleurs, le diagnostic tombe : les couleurs qui me correspondent sont les couleurs dites froides : les bleus, les violets, les roses et les rouges qui ne tirent pas sur l’orange. Out les jaunes, oranges, verts d’eau et dorés (couleurs chaudes). Tant mieux, je préfère les couleurs qui me vont ! C’est déjà ça. Malika complète en me disant qu’en colorimétrie, je corresponds au type « été ». Elle me remet donc 2 cartes avec les tons que je dois privilégier et ceux que je dois écarter. Elle me précise également que ces conseils valent pour les vêtements ou accessoires qui encadrent le visage : t-shirt, foulard, collier, boucles d’oreille, pull, bandeau,… Je peux utiliser les couleurs chaudes en chaussures, en bracelet ou en sac par exemple.

Une fois les bases posées, nous pouvons passer à l’étape 2 : l’étude morphologique.